Archives pour l'étiquette Souvenirs …

LOUIS LE HIR… dessin du jour… souvenirs…

louis.
personnage BD

Louis aimait bien se dessiner en personnage BD. Très corrosif. Ce petit Bonhomme avec ses rangers date des années 2006 – 2008. A l’époque il lisait Tank Girl (de Hewlett et Martin) qui l’inspirait beaucoup. A l’occasion d’un voyage à New-York ( Sa grande sœur Julie travaillait là-bas), il avait acheté à la librairie St. Mark’s Comics plusieurs recueils de cette série de BD britannique. Il dessinera plusieurs planches de BD dans ce style avant d’adopter son propre style pour Clown et la suite…

Louis Le HIr – St. Mark’s Comics – 11 St Marks Pl, New York.

Ce petit bonhomme BD évoluera avec le temps mais il le conservera toujours. personnage fétiche décliné pour des dessins à  ses amis,  Strip BD etc… entre nous on l’appelait Monsieur Sparadrap et louis en avait une statuette en terre.

LOUIS statuette en terre de Modelage. 12 cm de hauteur.
le dessin à l’origine de la statuette.

A suivre…

LOUIS LE HIR… BOUCHE DE CUIR …

34 planches sur les 42 planches dessinées par Louis sont terminées. Les 8 autres sont en cours. Le scénario  est complet. le découpage des planches manquantes est pratiquement bouclé…Je dessinerais les planches manquantes une fois achevé la mise en couleur. Ce sera un bel album. Louis savait compter sur moi pour faire de son travail, le  »meilleur ».  Bientôt de nouveaux visuels. en attendant une photo de Louis au bord de la mer avec ses amis…

 

Aout 2018 – au bord de la mer avec ses amis

 

LOUIS LE HIR… BD… FATALITAS…

Monsieur Fatalitas

(crayons de couleur sur vinci 21x21cm)

Fatalitas planche 1

Avant Clown, Louis avait travaillé sur une histoire mettant en scène deux musiciens des rues et un chat.. Il reprendra l’allure générale de monsieur Fatalitas qui lui plait pour en faire le personnage de Jeff dans l’album Jeff Clown (tome 3 de la série). Un projet  burlesque et poétique dont il a dessiné plusieurs planches et aquarelles. Les héros sont deux musiciens des rues et un chat.
On notera sur cette planche l’accordéon,  un instrument qui lui plaisait depuis longtemps. Louis  écoutait Damia, Frehel, Piaf dont le répertoire (des années 20 à 50) fait une large place à l’accordéon.

(demain un nouveau visuel de BOUCHE DE CUIR…)

A suivre…

LOUIS LE HIR …WIKIPEDIA…

Ça y est Louis a désormais sa page Wikipedia 😎 https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Louis_Le_Hir une manière de laisser une trace indélébile dans l’histoire, en tant qu’auteur de BD français comme le dit sa grande soeurJulie qui a créé un premier brouillon validé par les administrateurs de Wikipedia. Celui-ci a très vite été enrichi par de nombreux internautes notamment Regard sur l’œuvre. La section à intégralement été rédigé par des utilisateurs de Wikipedia (peut être certains amis de Louis) et est très documentée. Bonne lecture !

LOUIS LE HIR … BD … CLOWN dessin du jour

Aquarelle CLOWN
25×30 cm

CLOWN, aquarelle de LOUIS sur papier Canson (novembre 2016) 25×30 cm. Un personnage magnifique… D’autres aquarelles,  nombreuses et diverses, nues, paysages, personnages, sont à venir…

Pour l’heure je reprends le travail de la couleur des planches de BOUCHE DE CUIR après avoir fait une petite pause… A voir bientôt sur le site…

A suivre…

LOUIS LE HIR … BD … dessin du jour…

la derniere heroïne de Louis
BOUCHE DE CUIR n’était pas achevé que Louis avait en tête un projet d’histoires courtes fantastiques et d’horreur comme celles publiées par Warren Publishing, E.C. comic  etc… aux USA.
Il avait mis sur papier le synopsis de la première histoire et des crayonnés de son héroïne, animatrice d’une émission consacrée au paranormal dans une radio locale (jeune femme, chemise à carreaux, jeans, Doc Martens). On en avait discuté, ca me me plaisait beaucoup, il faut dire que ca faisait un bout de temps qu’il voulait tenter cette expérience comme tant d’auteurs américains (Bob Powell, Wallace Wood, Frazetta,  Al Williamson, Wolverton, etc…) avaient pratiqué ce type de récits.   Il comptait s’y mettre en février 2021 , après une petite pause Lyonnaise et dans les Alpes prévue pendant que j’effectuerais ma part de  travail sur BOUCHE DE CUIR.
Il avait parlé de ce projet à quelques amis (Cyrielle et Yannick, entre autres…
C’est en lisant,  adolescent, l’adaptation française des revue Creepy et Eerie éditées par Publicness (30 numéros de 1969 à 1976) qu’il avait pris goût à ce genre assez peu développé en France.  Il existe cependant de nombreuses anthologies, Louis m’en avait offert une  « FOUR COLOR FEAR »  de Diabolo Editions sortie en 2009.
A suivre …