LOUIS LE HIR… BOUCHE DE CUIR, PLANCHE 40 …

 

LOUIS LE HIR – BOUCHE DE CUIR pl 40

Une planche mystérieuse. BOUCHE DE CUIR disparait… J’aime beaucoup cette planche qui me rappelle les  lectures de  »BOB MORANE, KIM DEVIL, MARC DACIER …  » de mon enfance. Louis  connaissait bien ces héros de papier qu’il retrouvait dans les vieux recueils de Spirou et autres de notre bibliothèque…

A suivre…

LOUIS LE HIR … BD SOUVENIR … INEDIT …

En attendant les nouveau x visuels de BOUCHE DE CUIR…

Deuxième planche d’un mini-récit (4 planches) dessiné par Louis en 2014.

planche 2  de ce min-récit …

Dans ce mini-récit  »apocalyptique », on retrouve Louis en héros de BD. Amitié, musique, hard-rock, guitare électrique, accordéon … beaucoup d’éléments qui faisaient partie de son univers… à voir bientôt dans la totalité, le temps de scanner les trois autres planches…

A suivre…

CLOWN… dessin inédit …

Clown et les mauvais garçons…

Illustration de 2012 inédite de CLOWN qui me fait penser à Pinocchio  entrainé par les deux escrocs , Grand Coquin le renard et Gédéon le chat. Le décor montagneux de ce petit village n’est pas anodin. Louis rêvait d’aller habiter à la montagne…

(à propos de Pinocchio, nous avions un projet d’adaptation de ce chef d’œuvre de Carlo Collodi)

BOUCHE DE CUIR avance doucement, je profite un peu de l’été et du jardin…

A suivre…

LOUIS LE HIR … CHAT…

projet d’une histoire animalière de Louis…

En attendant la suite de BOUCHE DE CUIR voici une planche d’une histoire animalière de Louis. Un conte poétique prévu en une trentaine de planches. Louis adorait les contes. Dickens, Andersen, Grimm etc… Les contes de Noël étaient  particulièrement appréciés. Il en avait également commencé un  avec le père Noël comme héros.

A suivre…

LOUIS LE HIR, BOUCHE D CUIR PL 21 noir et blanc…

planche 21 – BOUCHE DE CUIR

Après le spectacle, la nuit est là,  le cirque s’endort, notre héros dévoile son secret… Cette planche ci-dessus est une deuxième version. Après réflexion que je pense que je prendrais la première version plus dépouillée. Plus d’intériorité. Ce changement n’affectera pas radicalement la mise  en couleur. Le choix définitif se fera au moment de la pose du texte. Respect et fidélité au travail de Louis avant tout.

Les deux versions seront montrées une fois achevées.

A suivre…