Archives pour la catégorie Bouche de Cuir

LOUIS LE HIR BD … BOUCHE DE CUIR …

BOUCHE DE CUIR planche 5 Noir et blanc
BOUCHE DE CUIR planche 5 version couleur sur laquelle il reste encore quelques petits ajustements à faire…

Un petit rappel pour dire que de La bande dessinée de Louis  BOUCHE DE CUIR,  n’est pas abandonnée mais que j’ai besoin d’un peu de temps pour l’achever.

Cette planche numéro 5 de l’album avec un combat de boxe n’est pas sans rappeler que Louis aimait la boxe, ce qui est déjà bien visible dans la série CLOWN (Dans AMERICAN CLOWN, Clown gagne l’argent qui lui est nécessaire pour payer son voyage en Amérique dans des combats clandestins…)

A SUIVRE…

LOUIS LE HIR… petit souvenir L’Amérique …

L’Amérique…planche 39x52cm

Louis avait fait de nombreux essais BD avant de trouver son style « crayonné » si caractéristique qui lui convenait parfaitement. Cette planche de grand format en est une illustration, première planche d’une bande dessinée jeunesse dont il avait entièrement écrit le scénario… Un petit coté « Loisel » dans les personnages…

L’Amérique ! un thème qui lui plaisait beaucoup. (Nous avions un projet sérieux ensemble qui se passait dans le sud des Etats-Unis)…

BOUCHE DE CUIR, la bande dessinée : Je m’y remets petit a petit, en mode traditionnel actuellement comme Louis : crayon et feuille de dessin  (les dernières planches) avant la phase tablette graphique, scan, montage, couleur …Ça va le faire !… Pour mémoire les quarante trois planches de Louis sont quasiment terminées… C’est moi qui traîne…

A SUIVRE…

LOUIS LE HIR … LE PROJET BD OLIVER TWIST (4)…

LOUIS LE HIR … PROJET OLIVER TWIST

Crayonné d’une planche BD de son  projet  d’adaptation libre d‘Oliver Twist , célèbre roman de Dickens.( 39x53cm).

Sikes, un mafrat, emmène  Oliver dans le repaire de Fagin situé sous la ville au bout d’un dedale de canalisations. Fagin est le chef d’un  groupe d’enfants auquels il apprend à  voler.

Une planche  d’un  grand  format que Louis que louis n’utilisera pas pour sa série Clown. On discutait souvent ensemble du format des planches, moyen, grand,  petit… Le sujet revenait à  chaque nouveau  projet…

Avec BOUCHE  DE  CUIR,  Louis renoue avec le grand format. Son ami  Stéphane Collignon (dessinateur de BD chez Soleil) le lui conseillait. Louis n’aimait  pas la routine, il remettait toujours son travail en question , cherchait ce qui était le plus efficace pour servir  son récit… De fait quel que soit le format, ses planches sont superbes.

Les dernières  planches de BOUCHE  DE  CUIR avancent lentement… Ça va le faire !… comme disait Louis.

 

 

LOUIS LE HIR … BD BOUCHE DE CUIR …

dernier bandeau de Louis. planche 43 b1 – 40 cm x 17 cm

Crayonné du dernier bandeau dessiné par Louis. Premier bandeau de la de la quarante troisième planche.  Je crayonne en ce moment la partie finale de l’histoire…

En attendant de voir, voici deux marque-pages dessinés par Louis en 2015 au moment de la sortie de JEFF CLOWN. Les Bat’ d’Af’ (dessin 16 cm de hauteur)

maque page Fatalitas
marque page – le Bat’-d’Af

Deux Bat’ d’Af’ comme Jeff et Clown qui en furent avant de faire la route ensemble avec leur petit cirque ambulant…

Un univers qui avait séduit Louis après la lecture de la trilogie de Julien Blanc :  Joyeux, fais ton fourbi dont il possédait l’édition originale, cadeau de Phillipe Nieto son voisin bouquiniste sur le quai des Grands Augustins.

A SUIVRE…

 

 

 

Loui Le Hir… rangers et aquarelles…

Fatalitas

Encre de chine  et aquarelle sur vinci 23×32 cm.
Personnages pour Fatalitas un petit récit complet plein de de fantaisie. Une course poursuite loufoque dans l’esprit des premiers dessins animés de Walt Disney avec un chat et un chien. Le  »look » Chapeau melon, lunettes noires, rangers vient de Kubrick (Orange mécanique), un de ses cinéastes préférés dont il avait lu plusieurs biographies mais là, contrairement au affreux de Kubrick, ces personnages sont des gentils.  ‘’L’accordéon !’’a dit Jean-Yves Dardel en voyant  cette aquarelle. Il a raison, Louis avait une passion pour l’instrument. Louis se souviendra des personnages pour créer Jeff l’ami de Clown au destin tragique (tome 3 de la trilogie).

Jeff compagnon de route de Clown …

 

Encore des rangers… Sur ce troisième visuel on remarque la jeune fille qui préfigure Zoé (Clown 1) absente dans la version aquarelle, quatrième visuel.

Stylo à bille au dos d’une page d’une revue
Aquarelle et encre de chine
21x30cm papier Vinci

 

BOUCHE  DE CUIR, dernières  nouvelles :
Ça reprend bientôt avec le dessin des dernières planches de façon traditionnelle, papier crayon comme Louis, même  format, même papier, puis scannage et tablette graphique (à ce sujet, j’ai eu un souci d’ordinateur en voie de résolution, alors ça  va le faire) .

D’autre part,  j’ai reçu  un petit mot de Michel Jans qui  trouvait superbe BOUCHE  DE  CUIR. Un compliment pour Louis qui fait énormément  plaisir. Je rappelle que Michel a donné sa chance à Louis et l’a toujours soutenu .
A suivre…

LOUIS LE HIR … BOUCHE DE CUIR … PLANCHES BD

Planche 32 – BOUCHE DE CUIR
Planche 36 – BOUCHE DE CUIR

Des grandes planches 40cmx53cm. Louis avait changé son format habituel plus petit pour adopter le format plus grand que j’avais utilisé pour Une Nuit Chez Kipling

Un format permettant un mouvement plus ample dans son trait qui évoluait vers un dessin plus « réaliste ».  Il me parlait d’Henriot collaborateur à L’ILLUSTRATION de 1890 à 1931 qu’il appréciait beaucoup. Il m’avait demandé de diminuer l’intervalle entre les cases et bandeaux sur le gabarit des planches fichiers (tablette graphique – ordinateur) pour donner plus de place au dessin. De très belles planches, Louis savait combien j’aimais son travail… Il  me reste à achever BOUCHE DE CUIR pour rendre témoignage de son immense talent…

A SUIVRE…

LOUIS LE HIR, BOUCHE DE CUIR…

La mise en couleur des planches de BOUCHE DE CUIR sera bientôt achevée, de fait il reste 4 planches à faire sur les 41 planches dessinées par LOUIS (les planches 11, 22, 26, 37) et quelques petits ajustements sur les autres planches.

De même, j’ai commencé à dessiner les dix planches que LOUIS n’aura pu faire en prenant mon temps pour lui  être le plus fidèle.

Avec Louis