quand j’étais petit … suite …

arthur-6

rotring n°4, pinceau Isabey (martre kolinski extra n° 6) et ma vieille boite d’aquarelle Windsor et Newton. papier Vinci 280 gr.30×26 cm

En rentrant de l’école je m’arrêtais chez une vieille dame qui tenait une petite boutique de bouquiniste.
Chez elle, j’ai eu mes premières grandes émotions
de collectionneur BD.
J’ai acheté là de nombreux Dupuis-Lombard qu’elle vendait un franc.
Elle mettait le prix sur la couverture en le marquant d’un gros trait de feutre noir.
Il me fallait une patience de Bénédictin pour l’effacer pour rendre à l’album un peu de son éclat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.