Archives pour la catégorie BD

Une nuit chez Kipling sur BDTRésor …

une critique de l’album paru sur le site BDTrésor.net

Elémentaire, mon cher Croodge ! Le duo de choc formé par le détective Demm et son acolyte arrive sans difficulté à hauteur d’un Sherlock Holmes et d’un Watson. Sans compter que les personnages rencontrés dans « Une nuit chez Kipling » ont bel et bien existé. Certes, l’enquête flirte aisément avec l’occulte voire le fantastique, mais c’est ce qui fait la force de cette BD. Vampires et démons vont s’immiscer dans cette sombre affaire de psychopathe sanguinaire !

Avant tout, saluons le travail de documentation monumental accompli par Jean-Louis Le Hir. Sa connaissance fournie du Londres de la fin du XXème siècle a de quoi donner des vertiges. On est introduit dans des lieux secrets et légendaires comme la Royal Society où se retrouvaient les plus grands penseurs britanniques. Les nombreuses références à des personnages mythiques enrichissent indéniablement l’expérience de lecture : le Dr Jekyl, Elephant man, Jack l’éventreur… sans jamais perdre le fil principal !

Cette BD réunit toutes les qualités du feuilleton policier parfait. Le suspense est insoutenable, l’atmosphère oppressante d’un bout à l’autre de l’enquête et les rebondissements dignes d’un très bon thriller. Mais votre tâche la plus difficile en tant que lecteur sera de démêler le vrai du faux, l’historique du fantastique tant le croisement des genres est savamment orchestré par l’auteur.

En définitive, « Une nuit chez Kipling » souffle un vent de fraîcheur sur le marché de la BD francophone grâce à sa fabuleuse densité scénaristique. A quand une adaptation au cinéma ?

LES VOLUBILES … LUC FIVET

Les Volubiles, c’est parti !

LUC Fivet un auteur et ami vient d’ouvrir un site-blog dédié au thriller dans tous ses états : policier, suspense, roman noir, thriller historique…
On y parle de grands romans noirs et d’auteurs incontournables. Les Volubiles (voir le lien dans la blogoliste).

Deux de ses romans sont d’ores et déjà disponibles sur le site :
Repentirs et L’excès de bonheur nuit gravement à la santé

Luc Fivet-Les volubiles

également Requiem aux éditions FAYARD

Luc Fivet Requiem
Le célèbre pianiste Rémy Bonsecours meurt brutalement en plein concert. Le journaliste Denis Augain découvre, dissimulé dans une des touches du piano, un rébus qui fournit la clef d’une des plus grandes énigmes de la musique : la genèse du Requiem de Mozart. Secondé par la flûtiste Laura Klugh, Denis enquête pour reconstituer le
secret de cette oeuvre mythique. Mais un tueur s’est mis en chasse…

ainsi que Total Chaos

Luc Fivet Total Chaos

Paris, octobre 2017. La capitale est partagée en « zones protégées », entourées de barrières de sécurité, et en zones dites « libres », abandonnées du pouvoir et détruites socialement. François Sacco est flic free-lance. Chasseur de primes d’exception, il croit encore au système qu’il défend. Il n’a qu’un dieu : John Coltrane et sa note libre. Là, il puise son énergie, le souffle pur, le bon tempo. Une perquisition de routine révèle de dangereuses connexions entre groupuscules politiques et religieux. Tout s’emballe lorsqu’on découvre que le propre fils du président de la République est impliqué… Sacco est parachuté contre son gré par les plus hautes autorités de l’Etat dans une France en friche. Devenu Trane, un journaliste anarchiste écorché, il doit mener l’enquête. Le complot auquel il se retrouve mêlé va lui enseigner les véritables règles du jeu…

LE SERVICE … album BD …

La couverture du nouvel album d’Alain PAILLOU, scénariste et dessinateur BD, habitant en Charente-Maritime.
J’ai fait sa connaissance au festival de Polar de Cognac de notre ami Bernard Bec.
Excellent ! pour ceux qui aiment les dessous de l’Histoire.
Le récit raconte le parcours d’un homme de mains chargé de mener des opérations clandestines pour le pouvoir.
une saga prévue en quatre grandes époques : les années 60,70, 80 et 90. Soit un thriller sombre, violent et sans concession.
Le Service T1 , Premières Armes (1960-1968) –
de Jean-Blaise Djian et Olivier Legrand (scénario) et Alain Paillou (dessin)
– Emmanuel Proust éditions – 22 septembre 2011 – 15,00 € – Collection Atmposhères

SOEURS LUMINEUSES …

SOEURS LUMINEUSES
nouveau roman de mon ami Jack Chaboud

Paru aux éditions « Terre de brume » :

XII° siècle, au terme d’une initiation demeurée secrète, premier voyage au Proche orient d’un Templier en quête d’un étrange passage.
XIII° siècle, un chrétien et un mahométan retrouvent le chemin exploré par le templier, mais l’énigme demeure.
XVIII°, de Prague à Constantinople, en passant par la Hongrie, un juif entreprend la même quête périlleuse.
XXI° siècle, un jeune tailleur de pierre doit reprendre la voie suivie par ses prédécesseurs, pour passer au delà d’un certain Seuil et accéder à la lumière.

Lisez, aimez (j’espère) et faites connaître.

Très mystérieusement.

Akim …

arthur-8

Rotring n°4 sur papier vinci 280 gr, aquarelle windsor & newton, 32×26 cm.

un dimanche par mois on allait à Malakoff voir mes cousins chez tante Ginette. (une des sœurs de mon père). Elle habitait un petit appartement au dernier étage d’un vieil immeuble. Il fallait d’abord prendre un couloir étroit et sombre avant de monter un escalier en colimaçon jusque sous les toits. Un de ces escaliers qui grincent et sentent l’encaustique comme on peut en voir dans la série des Adèle Blanc-Sec.
C’est chez elle que j’ai lu mes premiers « petits formats ». Il y avait dans l’entrée un grand carton plein à craquer de Rodeo, d’Akim, Blek le roc, Yvanhoé, Capt’ain Swing et bien d’autres, une mine d’or. Le contenu du carton était constamment renouvelé car mon oncle travaillait aux nouvelles messageries de la presse parisienne.
Akim était mon préféré, je passais avec lui l’après midi dans la jungle africaine en compagnie de Zig la guenon et Kar le gorille.

Akim du talentueux Augusto Pedrazza.
756 numéros en 30 ans de parution, édité par Aventures et Voyages, maison d’édition fondée en 1946 par Bernadette Ratier et spécialisée dans les récits complets à partir de 1948 et les petits formats dès 1955.